Les articles du blog

Conférences chez Satoriz Geispolsheim

Nous avons été invité par l’équipe du magasin bio Satoriz de Geispolsheim pour deux conférences. La première conférence concernait l’intérêt de manger bio. Nous avons rappelé l’intérêt pour la préservation de l’environnement puis nous avons développé l’aspect santé de cette démarche. Nous nous sommes surtout appuyés sur une étude scientifique d’octobre 2017 dans Le journal anglais Environmental Health qui confirme que le fait de manger bio réduit le risque d’obésité, protège le développement cognitif de l’enfant, préserve le système neurologique (meilleur QI), limite la résistance des bactéries aux antibiotiques, diminue le risque de maladies chroniques (surtout du diabète et des maladies ca

Conférence sur la détox pour l'association Atc'Hus

Ce mardi, nous avons été invités par le Pr Kopferschmitt, président de l'association des thérapies complémentaires aux Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (ATC'HUS) qui fait un travail de recensement, d’information et de formation sur les thérapies complémentaires utilisables aux seins des hôpitaux. Nous avons fait une conférence sur l’intérêt de la « détox » selon le point de vue de la naturopathie, en insistant notamment sur les notions d’émonctoire et de drainage par les plantes médicinales, ainsi que sur l’importance d’un équilibre acido-basique dans le corps. L’auditoire était composé d’une trentaine de personnes du milieu hospitalier : professeurs d’université, médecins chirurgiens,

Pourquoi manger bio ?

Lorsqu’on demande, par sondage, aux Français leurs motivations d’achat pour les produits issus de l’agriculture biologique, les premiers éléments cités sont « un moyen de préserver sa santé » et « la recherche d’une valeur gustative supérieure ». Les arguments liés à la préservation de l’environnement viennent souvent en dernier lieu avec parfois moins de 10 % de réponses pour cette motivation. Lorsque nous comparons ces réponses à des sondages équivalents faits dans d’autres pays, tels que le Danemark ou encore le Royaume-Uni, l’argument qui vient en premier est aussi la recherche de produits sains ne contenant pas de résidus chimiques. En second et avec des taux de réponses importants vien

L'ANAE au salon Médecine Douce à Paris

Nous venons de participer au salon “Bien-être - médecine douce“ de Paris durant 5 jours où plus de 80 personnes sont intéressées par notre formation et seraient prêts à nous rejoindre. Nous avons pu rencontrer des membres de la FENA ainsi que d’autres écoles de naturopathie (CENATHO, ISUPNAT, DARGÈRE). Les échanges avec nos collègues furent très amicaux et nous ressentons un but commun : permettre au plus grand nombre de profiter de la vision naturopathique de la santé. Nous avons été particulièrement touchés par la rencontre avec Chantal Dargère, qui fut élève de Marchesseau, le fondateur de la naturopathie en France, et qui continue à transmettre son enseignement dans son Ecole. Nous avons

Posts
Catagories
Tags