Médecines naturelles, pourquoi ?

17/07/2017

 

 

75% des français ont utilisé au moins une fois les médecines naturelles et 42% les utilisent régulièrement. Ces pourcentages progressent chaque année. Pourquoi ? Parce qu’au fond de soi, chacun connaît le principe d’Hippocrate - primum non nocere -  “d’abord ne pas nuire“.

 

Chacun sait qu’il vaut mieux éviter les médicaments chimiques quand ceux-ci ne sont pas indispensables - c’est à dire dans les situations urgentes ou graves - afin d’en éviter les nombreux effets secondaires.

 

Chacun sait aussi que nous sommes nés de la nature qui nous offre grâce aux plantes médicinales, la possibilité de nous aider à préserver notre santé. Il s’agit du deuxième principe d’Hippocrate - vis medicatrix naturae - “ la force curative de la nature“.

 

Dans un monde de plus en plus pollué - pollution chimique par les pesticides, pollution électro-magnétique, pollution psychique par l’omniprésence d’internet et des médias - il est urgent de retrouver une qualité de vie plus saine, de choisir la sérénité plutôt que le stress, la nature plutôt que la pollution.

 

Malgré leur diversité apparente – acupuncture, réflexologie, homéopathie, phytothérapie, naturopathie – les médecines naturelles entrent dans cet état d’esprit commun du “prendre soin“.

 

Ces médecines originelles, qui ont toujours existé, et qui répondent aux besoins essentiels de l’être humain, ont encore et toujours leur place dans notre société moderne.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts récents
Please reload

Archives
Please reload

Recherche par tags
Please reload

Suivez-nous
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon