Les fabuleuses propriétés du psyllium blond

04/11/2017

 

 

Le psyllium blond (Plantago ovata) ou ispaghul, est  une variété de plantain qui nous vient d’Iran et d’Inde. Il doit son nom à la toute petite taille de sa graine (psyllos = puce en grec ancien), qui fut utilisée “de tous temps” pour ses nombreuses vertus, par exemple par les Egyptiens, qui s’en servaient déjà il y a 3000 ans.

 

Le psyllium est presque exclusivement composé d'hémicellulose. Cette fibre se comporte, dans le tube digestif, comme une éponge qui se gorgerait de liquide. C'est cette particularité qui donne à la plante ses nombreux avantages.

 

Tout d'abord, au niveau de l'estomac, il procure une sensation de satiété utile pour les personnes qui veulent limiter leur prise alimentaire. Ensuite, dans l'intestin, le psyllium va donner de la consistance aux selles, stimuler le péristaltisme et faciliter le transit. C'est donc une plante à la fois anti-diarrhéique et laxative, mieux tolérée que certaines autres, comme le séné ou la bourdaine, car elle n'irrite pas l'intestin (son action est purement mécanique : l'organisme ne l'assimile pas).

 

Le psyllium est aussi  intéressant pour la santé cardiaque car des études ont démontré que, d'une part, il peut faire baisser le taux de mauvais cholestérol jusqu'à 10% en 4 semaines et que, d'autre part, consommé au repas, il va abaisser l'index glycémique de celui-ci et donc le taux de glucose sanguin après le repas.

 

Il est recommandé d'absorber le psyllium dilué dans un grand verre d'eau ou de jus. Pour plus de confort, il vaut mieux boire immédiatement le mélange pour que son absorption soit plus facile et que le gel se forme dans l'organisme plutôt que dans le verre. On peut aussi mélanger le psyllium à des compotes, des soupes, smoothies (ou toute préparation suffisamment aqueuse car le psyllium gonfle au contact de l’eau).

 

N'oubliez pas de bien boire avec le psyllium. Si vous prenez des médicaments, absorbez le psyllium une demi-heure à une heure après ceux-ci car il peut en diminuer l’absorption intestinale.

 

Conseils d’utilisation

Afin d’éviter tout ballonnement ou inconfort, il est recommandé de commencer pendant 2-3 jours avec 1 cuillère à café par jour dans un verre d’eau ou de jus. Après 2-3 jours, augmenter la prise à 2 fois par jour, puis après encore 2-3 jours, passer à 3 fois par jour. On peut ensuite passer à 1 cuillère à soupe, avec la même progression sur une semaine, pour arriver à 1 cuillère à soupe 3 fois par jour.

 

Ne vous découragez pas face à d’éventuelles sensations de ballonnements qui peuvent se produire (rarement) en début de traitement et disparaissent par la suite. Si cela vous arrive, réduisez la dose ou arrêtez complètement pour reprendre ensuite très progressivement.

 

Contre-indications

  • Sténose oesophagienne ou intestinale, ou tout autre type d’obstruction gastro-intestinale réelle ou présumée. Difficultés à avaler.

  • Présence d’un fécalome (constipation importante).

  • Nausées, vomissements, fièvre ou douleur abdominale.

  • Sang dans les selles dont la présence n’a pas été diagnostiquée et expliquée.

  • En cas de doute ou de prise de médicaments, demandez l’avis de votre médecin.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts récents
Please reload

Archives
Please reload

Recherche par tags
Please reload

Suivez-nous
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon